Jacques Essebag - Producteur


Jacques Essebag - Producteur

Jacques Essebag réussit un parcours sans fausse note

Dans l'ensemble, les spectacles de Jacques Essebag rencontrent un grand succès. Les Français connaissent tous le visage d'Arthur. Rapidement après ses débuts à la radio, tous les auditeurs désiraient connaître le visage caché derrière la voix qui les avait charmés. On dirait que tout lui sied. Jacques Essebag est animateur, homme d'affairess, écrivain, comédien et producteur.

L'animateur est aussi homme d'affaire

C’est en 1995 que Jacques Essebag fonde Case Production, son entreprise de production. Cette agence a connu de nombreux succès, comme "Le Bigdil" ou "La grosse émission". 2009 le voit s'associer avec le groupe Benetton pour investir dans une compagnie fabricant des dosettes de café. En 2007, Jacques Essebag se retire d'Endemol et vend ses actions à un fond.

Gravir tous les degrés de la hiérarchie pour réussir à être animateur principal d’une grande station radiophonique, c'est la visée de Jacques Essebag. L'animateur radio initie sa carrière en annonçant les résultats sportifs dans une radio de la région parisienne. En 1991, il déploie ses talents de comique pour Fun Radio et bat des records d'écoute. À partir de cette époque, il se fait une réputation sur Skyrock et Kiss FM,. À la fin des années 80, Jacques Essebag prend le pseudonyme d'Arthur pour devenir alors l'animateur en charge du programme matinal. À partir de cette époque, son audience n'arrêtera plus d'augmenter.

"L'Emission Impossible", qu'il présente au début des années 90, est un raté et elle est stoppée. Le début à la télé de Jacques Essebag n'a pas été facile. Contrairement à son succès à la radio, la télé n'a pas toujours été tendre avec lui. Jacques Essebag rebondit et exporte "La Fureur" et "Les enfants de la télé" sur la Une. Le succès est au rendez-vous : il s'inscrit parmi les animateurs télé favoris des Français.

Arthur animateur, mais aussi comédien

Jacques Essebag ne se repose pas sur ses lauriers et souhaite même se lancer dans autre chose. Il a créé en 2006 un spectacle en solo à l’américaine. « Arthur à la Gaîté », nouveau spectacle du présentateur, est aussi un triomphe. Il retourne une fois de plus avec un one-man show dans lequel il parle des différents aspects des nouvelles technologies. On peut même retrouver Jacques Essebag dans quelques séries : "Paparazzi" et un épisode de "Blague à part".